Skip to content

Mailin & Roman Signer

Kunsthaus Zoug: Mailin a rendez-vous avec l'œuvre d'art "Seesicht" de Roman Signer et elle trouve impressionnant que l'on puisse percevoir le lac sous une autre perspective.
Mailin_photo

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: Mailin
Âge: 14 ans

Ton parfum de glace préféré? Chocolat.
C'est quoi l'odeur de l’été? Les nombreuses fleurs.
Le plus bel endroit du monde? Quelque part au bord de la mer.

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: Mailin
Âge: 14 ans

Ton parfum de glace préféré? Chocolat.
C'est quoi l'odeur de l’été? Les nombreuses fleurs.
Le plus bel endroit du monde? Quelque part au bord de la mer.

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Roman Signer
Année de naissance: (*1938)

Votre parfum de glace préféré? Stracciatella
C'est quoi l'odeur de l’été? Stracciatella également.
Le plus bel endroit du monde? Là où l'on est né. Pour moi, c’est l’Appenzell.

RomanSigner_Seesicht

Crédits photo: "Seesicht", Roman Signer, 2015, Installation, Stahl und Glas, Vorstadtquai. Eigentümer: Kunsthaus Zug, realisiert mit Beiträgen von Stadt und Kanton Zug sowie von zahlreichen anderen Sponsoren und Donatoren.

Artiste: Roman Signer (*1938)
Titre de l'œuvre: Seesicht
Année: 2015
Technique: Installation, acier et verre
Dimensions: 706 x 126 x 820 cm
Lieu d’exposition:

Kunsthaus Zug
Dorfstrasse 27
6301 Zug

www.kunsthauszug.ch

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Roman Signer
Année de naissance: (*1938)

Votre parfum de glace préféré? Stracciatella
C'est quoi l'odeur de l’été? Stracciatella également.
Le plus bel endroit du monde? Là où l'on est né. Pour moi, c’est l’Appenzell.

Transcription de l'épisode

Bonjour, je m’appelle Mailin, j’ai 14 ans et je viens de Zoug.

L’art, c’est très cool pour moi parce c’est très varié.
Et aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec une œuvre d’art du Kunsthaus de Zoug.

MAILIN: Bonjour, où puis-je trouver l’installation intitulée « Seesicht » de Roman Signer?

ACCUEIL MUSÉE: Elle se trouve en dessous de la Rössliwiese, au bord du lac de Zoug.

MAILIN:

Nous passons la porte du Kunsthaus et descendons en direction du lac, en passant devant le château.

L’œuvre est déjà visible de loin. Elle est très grande et il y a une porte ouverte. Et apparemment, on peut aussi y descendre jusqu’au niveau de l’eau. Aujourd’hui, l’eau est assez agitée; on la voit bouger.

Quand on la regarde comme ça, elle a l’air très massive. Et je suis curieux de voir ce que l’on peut voir en bas. Il y a un escalier qui mène à l’eau et tout en bas, il y a une fenêtre où l’on peut regarder dans l’eau.

Maintenant, je descends l’escalier… C’est assez raide, ça descend assez bas.

Maintenant, je suis en bas et je regarde par la fenêtre. Quand on regarde vers le haut, on voit la surface de l’eau qui bouge à cause du vent. Quand on regarde dans l’eau, elle a l’air toute verte. On voit aussi un kayak au fond. Le kayak est suspendu à la structure. Et on voit un peu le fond du lac.

Il s’agit d’une installation de Roman Signer intitulée « Seesicht ». Elle a été réalisée en 2015. C’est une installation d’acier et de verre sur le quai. Ses dimensions sont de 706 x 126 x 820 cm.

Je trouve ça très cool, parce qu’on voit le lac sous un autre angle. On voit aussi comment les vagues bougent un peu en haut. Mais on ne voit pas de poissons. Ce serait encore plus cool si on voyait plus de poissons, parce que ce serait une toute autre perspective.

La vitre à l’avant est assez grande, c’est pourquoi on ne se sent pas trop à l’étroit, si on pense qu’on est dans une boîte immergée dans l’eau. Je me demande si Roman Signer a réfléchi aux jeux de lumière et à la perspective. S’il voulait nous inviter à voir autre chose, à percevoir le lac sous une autre perspective.

ROMAN SIGNER:

Pour la vue du lac: bien sûr, c’est une toute autre perspective quand on regarde d’en bas vers la surface de l’eau. On voit vraiment les vagues d’un point de vue très différent… Oui, très différent. Un peu comme des plongeurs… Quand on plonge, on voit le lac comme cela, quand on regarde vers le haut avec le masque de plongée.

Cette installation a bien sûr aussi un rapport avec le lieu. C’est la « baie des catastrophes ». Et j’ai choisi cet endroit tout particulièrement. Car c’est ici qu’a eu lieu une énorme catastrophe. Vous connaissez cette histoire, non? Toute la rive du lac, avec toutes les maisons, a un jour glissé dans le lac. On m’a demandé si je voulais faire un travail à ce sujet, une sculpture au bord du lac. Et c’est ce que j’ai proposé.

Nous avons un gros problème avec cette « vue sur le lac »: ce sont les algues. Le lac de Zoug a beaucoup d’algues. Cela est dû au fait que la Lorze [rivière] entre dans le lac de Zoug et en ressort environ 200 mètres plus bas, sans que les eaux puissent se mélanger. C’est pourquoi le lac de Zoug a beaucoup d’algues. Et puis, toutes les deux semaines, une plongeuse vient gratter la vitre. Et puis on voit à nouveau dehors pendant quelques jours.

MAILIN:

Quand je regarde en bas, je vois un kayak, et j’aimerais bien savoir si c’est aussi lui qui l’a mis en place, ou si c’est une autre histoire.

ROMAN SIGNER:

Le canoë, on l’a fait couler. Il a donc flotté et ensuite j’ai fait un petit trou avec une explosion. Et puis le canoë a coulé lentement, comme un Titanic. Et puis on a remarqué qu’il glissait de plus en plus vers le bas, parce que le fond du lac est en pente raide. Et c’est pourquoi on l’a attaché à la construction, pour qu’il ne disparaisse pas complètement.

Merci beaucoup Mailin pour tes questions et pour cette opportunité de m’exprimer au sujet de cette œuvre.

°°

“ART’S COOL autrement dit “Art is cool”!

C’est un rendez-vous avec une œuvre d’art contemporain suisse regardée, expertisée et questionnée par des jeunes gens auxquels répond à sa façon l’artiste qui a réalisé l’œuvre. C’est simple, non?

Aujourd’hui, il a été question de l’œuvre “Seesicht” de Roman Signer, examinée par le regard curieux et expert de Mailin.

Ne manquez pas d’aller découvrir en vrai l’œuvre dont il était question au Kunsthaus de Zoug.

Et collectionnez l’art contemporain avec vos oreilles! Retrouvez-nous presque chaque semaine pour compléter votre collection avec un nouveau focus sur une œuvre récente d’un ou d’une artiste suisse.

Vous trouverez les portraits des jeunes aficionadas et aficionados d’art contemporain, les mini bio des artistes interviewés ainsi que les photos des œuvres sur le site artscool.ch.

Si vous souhaitez contribuer au rayonnement du podcast ART’S COOL, n’hésitez pas à en parler autour de vous, à vous abonner et à lui attribuer cinq étoiles sur votre plateforme d’écoute préférée.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Instagram, sur le compte young_pods.

Le podcast ART’S COOL est réalisé et diffusé grâce au précieux soutien de la Loterie Romande, de Pro Helvetia, de la Fondation Gandur pour la Jeunesse, de la Fondation Ernst Göhner, de la Fondation Oertli, de la Fondation Sandoz et du Pour-cent culturel Migros.

Avec les voix de Florence Grivel pour la version française et de Stephan Kyburz pour la version allemande.
Musique et habillage sonore par Christophe Gonet.

C’est une production Young Pods.