Skip to content

Lucas & Jean-Luc Manz

Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne: Lucas a rendez-vous avec “Imbiss 2” de Jean-Luc Manz et il trouve que cette peinture colorée flashe les yeux!
2021-09-17_MCBA_Lucas_Jean-Luc Manz

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: Lucas
Âge: 14 ans

Ton parfum de glace préféré? Stracciatella.
C'est quoi l'odeur de l’été? L’odeur de la mer et du lac.
Le plus bel endroit du monde? Le lac.

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: Lucas
Âge: 14 ans

Ton parfum de glace préféré? Stracciatella.
C'est quoi l'odeur de l’été? L’odeur de la mer et du lac.
Le plus bel endroit du monde? Le lac.

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Jean-Luc Manz
Année de naissance: (*1952)

Votre parfum de glace préféré? Je n'aime pas trop les glaces, mais je dirais stracciatella.
C'est quoi l'odeur de l’été? La transpiration.
Le plus bel endroit du monde? L'atelier.

Jean-Luc Manz, Imbiss 2, 2007, Acrylique sur toile © Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

Crédits photo: Jean-Luc Manz, Imbiss 2, 2007, Acrylique sur toile © Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

Artiste: Jean-Luc Manz (*1952)
Titre de l’œuvre: Imbiss 2
Année: 2007
Technique: Peinture acrylique sur toile
Dimensions: 223 x 168 cm
Lieu d’exposition:
MCBA - Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne
PLATEFORME 10
Place de la Gare 16
1003 Lausanne"
www.mcba.ch

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Jean-Luc Manz
Année de naissance: (*1952)

Votre parfum de glace préféré? Je n'aime pas trop les glaces, mais je dirais stracciatella.
C'est quoi l'odeur de l’été? La transpiration.
Le plus bel endroit du monde? L'atelier.

Transcription de l'épisode

Salut! Je m’appelle Lucas, j’ai quatorze ans. J’habite à Pully. 

L’art pour moi, c’est une manière de déployer sa créativité.

Et j’ai rendez-vous avec une œuvre d’art au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne.

Tu viens?

LUCAS:

Bonjour, j’ai rendez-vous avec une œuvre. L’artiste est Jean-Luc Manz et l’œuvre s’appelle “Imbiss 2”.

ACCUEIL DU MUSÉE:

Vous la trouverez au deuxième étage du musée. Vous pouvez y aller par l’escalier ou avec l’ascenseur. Vous allez traverser la grande salle au deuxième étage de l’exposition permanente; ensuite il y a une deuxième salle et vous trouvez l’œuvre de Jean-Luc Manz dans la troisième.

Bonne visite!

LUCAS:

Merci!

Ah c’est celle-ci là-bas! Wow, alors ça flashe les yeux! Et c’est pas normal d’avoir autant de couleurs réunies en même temps. Et c’est comme du collage. Mais si je m’approche, je vois que c’est pas collé… c’est fait sur la toile. On dirait que chaque forme est faite pour que ça rentre pile-poil dans un espace. C’est joyeux!

C’est une œuvre de Jean Luc Manz. Elle s’appelle “Imbiss 2”, la traduction française c’est “casse-croûte”. L’année durant laquelle a été réalisé ce tableau, c’est 2007. Le type de peinture, c’est de l’acrylique sur toile. Le tableau fait 223 x 168 cm et on le trouve dans la salle 4. Le titre me fait penser à des croûtes et à tout ce qui ressemble à ça. Je trouve que c’est un bon titre; ça sort du commun.

J’aimerais demander à l’artiste:

  • Pourquoi ce titre?
  • Pourquoi ces couleurs qu’il a utilisées?
  • Je voudrais savoir quelle technique vous avez utilisée pour faire ça.
  • J’aimerais bien savoir si vous avez un autre style d’art ou si vous ne faites que ça.

JEAN-LUC MANZ:

Bonjour Lucas. Avant de répondre à tes questions, je veux juste te dire que j’ai beaucoup aimé le regard attentif que tu as porté sur mon travail.

Tu me poses la question du titre et c’est drôle que tu prononces en allemand “Imbiss zwei”… Moi, je dirais plutôt “Imbiss deux”. Tu n’as pas tout à fait tort, car l’inspiration vient de voyages en Allemagne et de souvenirs de manger une Currywurst dans la rue, associés à des revêtements de sol des immeubles des années cinquante et soixante. Tu peux même en trouver aussi en Suisse.

Tu aimerais savoir quel est mon style: on appelle ça “abstraction géométrique”. J’ai commencé à dessiner à l’encre de Chine, seul, encouragé par quelques amis dans une communauté en 1974. Mes premiers travaux abstraits datent de 1977, inspirés par Malevitch et Kandinsky. Et mes premières peintures sur toile en 1984, 1986. J’ai beaucoup travaillé sur le motif du carré et du damier.

Elle te flashe les yeux, cette peinture, comme tu dis! Je travaille toujours avec des couleurs non mélangées, dites primaires. Dette peinture, à part le blanc et le noir, il y a du bleu, du vert, du rouge et du jaune dans des tons plutôt acides. C’est de la couleur acrylique, donc de la couleur à l’eau, pure du tube. C’est facile à travailler et ça ne sent pas mauvais, comme la peinture à l’huile.

En 2007, j’ai envie de déconstruire le motif. Et j’arrive à cette série de six peintures qui porte ce titre d’Imbiss. “Imbiss” ce sont ces petites roulottes (maintenant on dirait Foodtrucks), que l’on trouvait beaucoup dans les rues en Allemagne, et où on pouvait se restaurer assez facilement toute la journée et toute la nuit. Ces formes éclatées sont peintes à partir de photos de sols d’entrées d’immeubles, telles quelles sans être recomposées. C’est aussi simple que cela. C’est aussi un hommage aux collages et aux papiers découpés faits par Henri Matisse à partir de 1944 jusqu’à sa mort.

Voilà Lucas. J’espère avoir répondu à toutes les questions.

Tu avais vu tout juste!

Ah oui, j’oubliais, je suis artiste, peintre, et j’ai même été professeur aux Beaux-Arts de Genève. Et en plus, je ne fais que cela.

°°

“ART’S COOL autrement dit “Art is cool”!

C’est un rendez-vous avec une œuvre d’art contemporain suisse regardée, expertisée et questionnée par des jeunes gens auxquels répond à sa façon l’artiste qui a réalisé l’œuvre. C’est simple, non?

Aujourd’hui, il a été question de la sculpture Imbiss 2 de Jean-Luc Manz, examinée par le regard curieux de Lucas. Ne manquez pas d’aller découvrir en vrai l’œuvre dont il était question au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne.

Et collectionnez l’art contemporain avec vos oreilles! Retrouvez-nous presque chaque semaine pour compléter votre collection avec un nouveau focus sur une œuvre récente d’un ou d’une artiste suisse.

Vous trouverez les portraits des jeunes aficionadas et aficionados d’art contemporain, les mini bio des artistes interviewés ainsi que les photos des œuvres sur le site artscool.ch.

Si vous souhaitez contribuer au rayonnement du podcast ART’S COOL, n’hésitez pas à en parler autour de vous, à vous abonner et à lui attribuer cinq étoiles sur votre plateforme d’écoute préférée.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Instagram, sur le compte young_pods.

Le podcast ART’S COOL est réalisé et diffusé grâce au précieux soutien de la Loterie Romande, de Pro Helvetia, de la Fondation Gandur pour la Jeunesse, de la Fondation Ernst Göhner, de la Fondation Oertli, de la Fondation Sandoz et du Pour-cent culturel Migros.

Avec les voix de Florence Grivel pour la version française et de Stephan Kyburz pour la version allemande.
Musique et habillage sonore par Christophe Gonet.

C’est une production Young Pods (www.youngpods.ch).