Skip to content

Luca & Mingjun Luo

Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel: Luca a rendez-vous avec "Sans parole" de Mingjun Luo et il se demande si le tableau évoque la pandémie de 2020.
2021-11-17_MAHN_Luca_Mingiun Luo

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: Luca
Âge: 17 ans

Ton parfum de glace préféré? Fraise.
C'est quoi l'odeur de l’été? L’eau, la pluie.
Le plus bel endroit du monde? Guardamar en Espagne.
.

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: Luca
Âge: 17 ans

Ton parfum de glace préféré? Fraise.
C'est quoi l'odeur de l’été? L’eau, la pluie.
Le plus bel endroit du monde? Guardamar en Espagne.
.

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Mingjun Luo
Année de naissance: (*1963)

Votre parfum de glace préféré? Vanille.
C'est quoi l'odeur de l’été? La lavande.
Le plus bel endroit du monde? Il y en a tellement de beautés dans le monde... la Chine et la Suisse, la Chine de l’enfance.

Mingjun Luo, Sans parole, 2020, Huile sur toile © MahN

Crédits photo: Mingjun Luo, "Sans parole", 2020, Huile sur toile © MahN

Artiste: Mingjun Luo (*1963)
Titre de l’œuvre: Sans parole
Année: 2020
Technique: Huile sur toile
Dimensions: 190 x 260 cm (2x 190 x 130 cm)
Lieu d’exposition:

MAHN
Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel
Esplanade Léopold-Robert 1
2000 Neuchâtel

www.mahn.ch

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Mingjun Luo
Année de naissance: (*1963)

Votre parfum de glace préféré? Vanille.
C'est quoi l'odeur de l’été? La lavande.
Le plus bel endroit du monde? Il y en a tellement de beautés dans le monde... la Chine et la Suisse, la Chine de l’enfance.

Transcription de l'épisode

Salut! Je m’appelle Luca, j’ai dix-sept ans, j’habite au Locle.

L’art pour moi, c’est l’inconnu.

Et j’ai rendez-vous avec une œuvre d’art au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.

Tu viens?

LUCA:

Bonjour, j’ai rendez-vous avec l’œuvre de Mingjun Luo; oú est-elle?

ACCUEIL DU MUSÉE:

Elle se trouve dans la salle d’art contemporain, au premier étage.

Bonne visite!

LUCA:

Super. Merci!

J’arrive dans la salle où il y a l’œuvre. Je trouve que c’est épuré. Ici, il y a beaucoup de tableaux. Voilà, je la vois. Je suis devant l’œuvre là. Ça donne l’impression d’être une photo en noir et blanc avec des personnes assises, sur un  pré ou une petite falaise. Elles regardent à droite quelque chose; mais on ne voit pas ce quelque chose. C’est une œuvre assez grande; elle fait ma taille, voire plus grand. C’est sur deux tableaux. Ça donne l’impression d’être mystérieux, dans de la brume. Je ne sais pas vraiment ce qu’elles regardent, mais ça a l’air d’être assez lumineux. Je ne dirais pas que c’est du soleil, mais plutôt un panneau comme dans les films quand on fait une prise, ou l’un de ces grands panneaux ou encore un projecteur, dans un stade.

Je m’approche de l’œuvre, qui a toujours l’air d’être une photo. C’est fait avec de la peinture, mais ça donne l’impression d’être flou aussi. C’est fait avec un pinceau. Quand on s’éloigne, ça donne l’impression d’être une photo mais quand on s’approche on voit les coups de peinture. Et l’image devient un peu floue quand on s’approche vraiment de très près.

Cette œuvre s’appelle “Sans parole”, elle a été faite par Mingjun Luo. Elle a été réalisée en 2020 pendant la pandémie. Peut-être que ça représente le fait que l’on ne sait pas trop à quoi s’attendre… C’est une huile sur toile et ses dimensions sont de 190 x 260 cm (ou deux fois 190 x 130 cm).

J’ai des questions à poser à l’artiste:

  • J’aimerais savoir si la peinture est tirée d’une photo.
  • Pourquoi l’artiste l’a-t-elle faite en deux tableaux?
  • Pourquoi est-ce fait en noir et blanc?
  • Est-ce que le tableau parle de la pandémie en 2020?

MINGJUN LUO:

Salut Luca. Je vais essayer de répondre à tes questions.

Est-ce que la peinture a été faite à partir d’ une photo? C’est une photo; mais la peinture n’a plus rien à voir avec la photo d’origine. J’ai dessiné tout d’abord cette photo et j’ai changé toute l’image. Je n’ai gardé que quelques éléments pour que je puisse réaliser cette lumière avec ces personnes un peu imaginaires.

Pourquoi avoir fait cette œuvre en deux tableaux? Il y a deux raisons derrière ce choix. La première, c’est que je voulais peindre un déchirement. Montrer un peu plus de ce sentiment que les humains vont disparaître mais que la nature reste. La deuxième, c’est que c’est plus simple pour le transport. J’ai moins de force que quand j’étais jeune et quand c’est un seul tableau c’est beaucoup plus difficile physiquement de porter ce tableau. Quand c’est en deux pièces, c’est plus facile d’organiser le transport. 

La troisième question: pourquoi le noir et blanc? Ce n’est pas noir ou blanc. Il y a une couleur dans la toile elle-même. J’ai supprimé toutes les couleurs pour n’utiliser que le blanc que j’ai peint sur cette toile qui reflète beaucoup de différentes couleurs. Donc cette toile prend les couleurs de ce qu’il y a autour. Et cela dépend de où elle est située, dans quelle pièce, sur quel mur… Les couleurs sont changeantes. Donc il y a des couleurs dans l’œuvre. Mais pourquoi n’ai-je peint qu’en blanc? Parce qu’en supprimant toutes les couleurs je veux que l’image devienne une mémoire. Un sentiment qu’il y a une distance avec la toile. Il peut s’agir d’un moment passé, ou d’une imagination du futur. En supprimant les couleurs je cherche à donner la sensation que ce n’est pas réel.

La quatrième question: est-ce que ça parle de la pandémie de 2020? Oui. L’image elle-même date de quelques années auparavant. Mais j’ai repeint cette image parce qu’elle me touche beaucoup. Face à la catastrophe naturelle, face à l’incertitude car on ne sait pas ce qui se passe devant nous… J’ai peint ce tableau pendant le premier confinement. J’étais seule dans l’atelier. C’est un monument pour cette année-là.

°°

“ART’S COOL autrement dit “Art is cool”!

C’est un rendez-vous avec une œuvre d’art contemporain suisse regardée, expertisée et questionnée par des jeunes gens auxquels répond à sa façon l’artiste qui a réalisé l’œuvre. C’est simple, non?

Aujourd’hui, il a été question de la peinture “Sans parole” de Mingjun Luo, examinée par le regard curieux de Luca.

Ne manquez pas d’aller découvrir en vrai l’œuvre dont il était question au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.

Et collectionnez l’art contemporain avec vos oreilles! Retrouvez-nous presque chaque semaine pour compléter votre collection avec un nouveau focus sur une œuvre récente d’un ou d’une artiste suisse.

Vous trouverez les portraits des jeunes aficionadas et aficionados d’art contemporain, les mini bio des artistes interviewés ainsi que les photos des œuvres sur le site artscool.ch.

Si vous souhaitez contribuer au rayonnement du podcast ART’S COOL, n’hésitez pas à en parler autour de vous, à vous abonner et à lui attribuer cinq étoiles sur votre plateforme d’écoute préférée.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Instagram, sur le compte young_pods.

Le podcast ART’S COOL est réalisé et diffusé grâce au précieux soutien de la Loterie Romande, de Pro Helvetia, de la Fondation Gandur pour la Jeunesse, de la Fondation Ernst Göhner, de la Fondation Oertli, de la Fondation Sandoz et du Pour-cent culturel Migros.

Avec les voix de Florence Grivel pour la version française et de Stephan Kyburz pour la version allemande.
Musique et habillage sonore par Christophe Gonet.

C’est une production Young Pods (www.youngpods.ch).