Skip to content

En-Xi & Benjamin Tenko

Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds: En-Xi a rendez-vous avec "C'est le bouquet" de Benjamin Tenko et elle se demande si le confinement lié au Coronavirus a influencé la création de cette peinture.
2021-09-17_MBAC_Enkzi_Benjamin Tenko

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: En-Xi
Âge: 15 ans

Ton parfum de glace préféré? Chocolat.
C'est quoi l'odeur de l’été? L’eau, le lac, la mer.
Le plus bel endroit du monde? Pékin.

MINI-PORTRAIT DE LA / DU JEUNE

Nom: En-Xi
Âge: 15 ans

Ton parfum de glace préféré? Chocolat.
C'est quoi l'odeur de l’été? L’eau, le lac, la mer.
Le plus bel endroit du monde? Pékin.

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Benjamin Tenko
Année de naissance: (*1980)

Votre parfum de glace préféré? Chocolat, plutôt en Italie.
C'est quoi l'odeur de l’été? La verdure qui libère son humidité au soleil.
Le plus bel endroit du monde? Un espace nomade qui se situerait entre les yeux de mes enfants et ceux de ma compagne.

Benjamin Taillard, C_est le bouquet, 2021, Acrylique sur toile © Benjamin Taillard

Crédits photo: Benjamin Taillard, C'est le bouquet, 2021, Acrylique sur toile © Benjamin Taillard

Artiste: Benjamin Tenko (Taillard) (*1980)
Titre de l’oeuvre: C'est le bouquet
Année: 2021
Technique: Peinture acrylique sur toile
Dimensions: 200 x 150 cm
Lieu d’exposition:
MBA Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds
Rue des Musées 33
2300 La Chaux-de-Fonds

www.mbac.ch

MINI-PORTRAIT DE L'ARTISTE

Nom: Benjamin Tenko
Année de naissance: (*1980)

Votre parfum de glace préféré? Chocolat, plutôt en Italie.
C'est quoi l'odeur de l’été? La verdure qui libère son humidité au soleil.
Le plus bel endroit du monde? Un espace nomade qui se situerait entre les yeux de mes enfants et ceux de ma compagne.

Transcription de l'épisode

Salut! Je m’appelle En-Xi.

J’ai quinze ans, j’habite à La Chaux-de-Fonds.

L’art pour moi, c’est une œuvre derrière laquelle il y a une histoire.

J’ai rendez-vous avec une œuvre d’art au Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds… Tu viens avec moi?

EN-XI:

Bonjour, excusez-moi de vous déranger. Je voudrais savoir où se trouve “C’est le bouquet” de Benjamin Tenko.

ACCUEIL DU MUSÉE:

Bonjour, se trouve au premier étage.

EN-XI:

Je suis en train de monter l’escalier et puis voilà, on arrive au premier étage. Sur les côtés, il y a des des boucs sculptés. On va dans la direction de la salle 6. Voilà, je suis arrivée devant le tableau.

Je vois qu’il y a des fleurs qui… ne sont pas vraiment des fleurs et qui sont dans un vase. Et le fond est vert; en bas, c’est un vert foncé et en haut, je ne pense pas que c’est du vert, mais plutôt du gris à l’arrière-plan. 

Dans la salle, on peut voir que les autres tableaux présentent tous un bouquet et qu’ils sont tous vivants alors que dans le tableau que j’ai devant moi, les fleurs sont mortes et les coloris du tableau sont tristes.

L’artiste s’appelle Benjamin Tenko. C’est lui qui a peint “C’est le bouquet”. L’œuvre a été peinte en 2021; c’est une peinture acrylique sur toile et elle fait 200 x 150 cm. 

Mes questions pour l’artiste:

  • Pourquoi avoir mis des branches et des fleurs qui sont toutes différentes dans ce tableau?
  • Quel est le message à transmettre? Personnellement, je ne comprends pas vraiment mais je pense que ce n’est pas très joyeux, du coup les couleurs sont assez foncées, mais je ne comprends pas pourquoi alors il y a des traits un peu fluo parmi ces couleurs-là…
  • Est-ce que c’est à cause du Covid ou du confinement que vous avez fait cette œuvre que vous avez peinte en 2021?
  • Là, comme on est dans une salle où il y a des œuvres avec des fleurs, je me demande si vous auriez fait ce tableau exprès pour cette salle.

BENJAMIN TENKO:

Salut En-Xi, je vais donc essayer de répondre à tes questions.

  • Pourquoi avoir mis des branches et des fleurs différentes dans ce tableau? Quel est le message à transmettre? Les couleurs fluo dans les couleurs sombres… Pourquoi?

À la base, il s’agit d’un tout petit bouquet de plantes sèches, cueillies par ma compagne qui trône sur le bureau du salon. La vue quotidienne de ces plantes mortes, m’inspiré de leur redonner vie à travers une nouvelle peinture. J’ai donc choisi d’inverser les dimensions, les couleurs, en réalisant une nature morte plutôt démesurée, avec la volonté d’apporter de nouvelles vibrations au sujet. Et utilisant des contrastes marqués de couleur à pigments vifs mais qui ne sont pas à proprement parler des pigments fluorescents.

Je considère la peinture comme un langage qui permet de communiquer des sensations, des angles de vue, tels que je les perçois, dans une intention poétique. Dans ce cas de figure, la nature morte a plutôt pour vocation de symboliser le cycle de vie et de mort des éléments vivants.

  • Est-ce que ce ne serait pas à cause du covid que vous avez peint ça?

Alors, pas vraiment. Cette peinture a été réalisée dans un moment de confinement où de nombreux lieux publics étaient fermés, dont les musées… Mais je souhaitais plutôt m’évader de cette ambiance rendue pesante médiatiquement. Et je voulais proposer quelque chose d’autre à voir et à penser.

  • Est-ce que vous l’avez peint exprès pour cette salle? 

Non. Cette peinture était le point de départ en fait d’une grande exposition personnelle au centre d’art Quartier général, de La Chaux-de-Fonds. Lors de la réalisation de cette exposition, le conservateur du musée des beaux-arts de la Chaux-de-Fonds, David Lemaire, a remarqué cette peinture de bouquet dans mon atelier, lorsqu’il est venu me rendre visite. Ensuite, il a repéré cette œuvre et puis il a fait en sorte qu’elle soit offerte au musée par les autorités communales qui fêtaient cette année le patrimoine floral de la ville. Cette démarche m’a beaucoup touché. Elle s’inscrit dans dans une réelle volonté de faire vivre l’art et les artistes vivants.

Bonne suite à toi En-Xi. Et au plaisir!

°°

“ART’S COOL autrement dit “Art is cool”!

C’est un rendez-vous avec une œuvre d’art contemporain suisse regardée, expertisée et questionnée par des jeunes gens auxquels répond à sa façon l’artiste qui a réalisé l’œuvre. C’est simple, non?

Aujourd’hui, il a été question de “C’est le bouquet” de Benjamin Tenko, examinée par le regard curieux d’En-Xi.

Ne manquez pas d’aller découvrir en vrai l’œuvre dont il était question au Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds.

Et collectionnez l’art contemporain avec vos oreilles!

Retrouvez-nous presque chaque semaine pour compléter votre collection avec un nouveau focus sur une œuvre récente d’un ou d’une artiste suisse.

Vous trouverez les portraits des jeunes aficionadas et aficionados d’art contemporain, les mini bio des artistes interviewés ainsi que les photos des œuvres sur le site artscool.ch.

Si vous souhaitez contribuer au rayonnement du podcast ART’S COOL, n’hésitez pas à en parler autour de vous, à vous abonner et à lui attribuer cinq étoiles sur votre plateforme d’écoute préférée.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Instagram, sur le compte young_pods.

Le podcast ART’S COOL est réalisé et diffusé grâce au précieux soutien de la Loterie Romande, de Pro Helvetia, de la Fondation Gandur pour la Jeunesse, de la Fondation Ernst Göhner, de la Fondation Oertli, de la Fondation Sandoz et du Pour-cent culturel Migros.

Avec les voix de Florence Grivel pour la version française et de Stephan Kyburz pour la version allemande.

Musique et habillage sonore par Christophe Gonet.

C’est une production Young Pods (youngpods.ch).